Nayel qui marche dans notre voilier
Enfants à bord

Bébé – A quel age apprend-on à marcher sur un voilier ?

Vous voulez partir voyager avec votre voilier et votre tout petit ne sait pas encore marcher. Tout cela, ça vous inquiète ? Vous vous posez plein de questions : à quel age apprend-on a marcher sur un voilier ?
Le bateau, ça bouge tout le temps un peu. Il/elle n’arrivera jamais à trouver l’équilibre avec tous ces mouvements. Vous avez peur qu’il/elle prenne de retard dans son développement par rapport aux autres enfants. Ou même qu’il/elle n’y arrive jamais…

Nos deux enfants ont appris à marcher sur notre voilier. Pensez-vous que ç’a été plus difficile ou plus facile pour eux que s’ils avaient été à terre ?
Un peu des deux en fait.

Voici un article synthétique, mais qui répondra à toutes les questions que vous pourriez vous poser à ce sujet.

Tout d’abord, quelques rappels d’ordre général.

Chacun son rythme

Elyanne à quartes pattes sur le voilier - Bébé – A quel age apprend-on à marcher sur un voilier ?
Elyanne à 6 mois

On vous l’a surement déjà dit, ou vous l’avez déjà lu, chaque enfant apprend à son rythme.
Certains seront plus rapides pour tout ce qui est motricité et plus lent pour le langage. Pour d’autres c’est le contraire. Pour d’autres encore, qui semblent plus lents pour tout, ils mettent du temps, mais quand ils atteignent enfin une compétence, ce sont de vrais petits experts !

En bref, pas de stresse, tous les enfants sont différents et c’est ça qui les rend si attachants !

Alors à quel âge apprend-on a marcher sur un voilier ?

La plupart des enfants apprennent à marcher entre 12 et 15 mois. On élargie souvent la moyenne à entre 10 et 18 mois tant la variété est de mise pour la plupart des enfants. Noter que beaucoup de pédiatres disent qu’il n’y a pas d’inquiétude à avoir avant ces 2 ans !

De même, les conseils pour un bébé marin restent les mêmes que ceux pour un bébé terrien. Accompagnez votre bambin tout en le laissant aller à son rythme. Il saura marcher lorsqu’il sera prêt.

MPEDIA est un site de conseils pour les parents, regroupant 160 professionnels de la santé et de l’enfance. Vous y trouverez bon nombre d’informations intéressantes et vérifiées, si vous vous posez des questions sur le bien être de votre enfant.

Comment va-t-il faire pour apprendre à marcher sur un voilier ?

Nayel fait ses premiers pas dans le carré.

Ce qui nous a frappé, surtout avec notre première, Elyanne, c’est qu’elle a su très tôt se déplacer seule dans tout le bateau (vers 7-8 mois).
En effet l’espace est bien plus restreint que dans une maison ou même que dans la plupart des appartements. Nos tout petits ont donc souvent au maximum un pas ou deux à parcourir pour avoir une prise, un endroit où se tenir. Les déplacements en sont très facilités. Il faut précisé que nous sommes certes sur un voilier, mais nous sommes pour le moment principalement dans le lagon de Bora-Bora, donc toujours au calme.

Et en alternant position assise, debout et quatre pattes, il est facile pour eux d’aller d’un bout à l’autre du bateau.

Vous devez alors sans tarder penser à la sécurité !

Elyanne a su assez vite faire ces 2-3 premiers pas, à 10 mois. Après quoi, elle était autonome et donc n’a pas éprouvé le besoin de faire plus. Ces 2-3 pas lui suffisaient largement pour aller où elle voulait.

Ce n’est qu’a ces 1 an qu’elle c’est décidée. Nous étions alors à Tahiti pour voir mes parents et passions beaucoup de temps sur leur voilier. C’est un catamaran, donc avec plus d’espace, elle doit faire au moins 5-6 pas pour traverser le carré. Elle s’est donc finalement décidée à marcher pour de vrai ! Comme quoi l’environnement joue aussi, il faut l’avouer.

Ainsi, pour accompagner votre enfant dans cet apprentissage, c’est un peu comme sur terre. On les laisse aller à leur rythme. Mais vous pouvez en plus, allez régulièrement à terre avec votre bébé. Il y a plus d’espace et ça permet de lui montrer qu’il aura besoin un moment ou un autre, de savoir se déplacer sans se tenir à quelque chose. Contrairement à chez vous sur le bateau.

Sécuriser son voilier pour un bébé baroudeur

Avant même qu’il sache marcher, dès qu’il se déplacera en autonomie, il faudra sécuriser votre voilier au maximum.

  • Posez de filières tout autour de bateau.
  • Bloquer l’accès à la descente.
  • Sécuriser le coin cuisine
  • Bloquer l’accès a tout endroit de votre voilier dangereux pour les petits, ainsi que ceux où vous ne voulez pas que votre bébé puisse aller.

Attention il faudra surveiller et mettre à jour régulièrement ces barrières. En effet, les tout petits progressent parfois très vite en motricité (et en imagination) et ils peuvent savoir rapidement escalader ou contourner un obstacle mis en place seulement quelques jours auparavant (c’est du vécu !).

Il n’y a souvent pas la place sur un bateau pour lui installer un petit parc, mais vous pouvez aménager son lit/sa cabine de manière appropriée. Le carré aussi, mais là vous risquez de rendre les déplacements dans votre bateau difficile pour vous aussi.

Quelques chiffres pour des bébés marins :

Pour vous donner une idée, voici l’âge auquel des bébés de notre entourage, vivant sur des voiliers, ont appris à marcher :

Teavai et Manatea sur le "Gandalf"
  • Elyanne a su marcher à 12 mois,
  • Nayel à 11 mois,
  • Teavai et Manatea à 11 mois,
  • Dan à 13 mois,
  • Matei à 12 mois,
  • Sohan à 10 mois.

Teavai et Manatea sur le “Gandalf”

Comme vous pouvez le constater, ils sont tous dans la moyenne. Pas de révolution de ce côté-là !

Conclusion

Comme on peut le voir, les bébés marins sont comme les autres !
Ils bougent, grimpent, tombent parfois, et se déplacent partout.


Ce n’est pas parce que vous déciderez de partir vivre le voyage de vos rêves sur un voilier que votre bébé sera inadapté ! Il n’aura pas les mêmes chalenges, certes. Il verra peut-être les choses d’une autre manière.
Mais il sera lui même ! Un petit être en bonne forme physique et épanoui !
Et qui aura eu la chance, contrairement à beaucoup d’enfants, d’avoir une vie ou les familles sont souvent plus soudées du faite de ce mode de vie différent.

N’hésitez pas, quel que soit l’âge de votre enfant. Si vous avez envie de partir maintenant, c’est que c’est le bon moment !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *