Conseils et retours d'expériences d'une famille sur la mer.

Conseils et retours d'expériences d'une famille sur la mer.

Tuto-Brico

Comment installer un dessalinisateur sur son voilier

Vous aimez voyager avec votre voilier dans les endroits reculés.
La tranquillité, la nature et l’éloignement vous vont à ravir !
Comme nous, naviguer ne vous fait pas peur, l’idée de vivre sur un voilier vous plait… mais malgré tout vous n’êtes pas contre un peut de confort !

Alors il est temps pour vous, de savoir comment installer un dessalinisateur à bord !
En effet, parmi les options confort, il arrive bien dans les premiers !
Et il ne faut pas oublier que pouvoir produire de l’eau potable sur demande, c’est aussi un gros plus au niveau de la sécurité en mer.

Pensez à lire cet article sur la puissance des panneaux solaires si vous n’êtes pas sûr de produire assez d’électricité !

Lors de nos explications suivantes, nous allons prendre pour exemple l’ESW d’Aquabase que nous avons à bord.
Il consomme 25 ampères par heure pour une production de 60 litres par heure.

Il peut y avoir de petites différences avec d’autres modèles, mais le principe de base est normalement le même pour tous !

Le principe du dessalinisateur

Un dessalinisateur utilise différents systèmes pour faire monter de l’eau de mer en pression.
Cette eau de mer sous pression passe dans la (ou les) membranes, qui sont des “micros filtre” (nous sommes à l’échelle moléculaire).
La membrane ne laisse passer que de l’eau pure, sans aucun minéraux. Ceux-ci sont rejetés à la mer avec le surplus d’eau. On appelle ça “l’osmose inverse”.

Le dessal “consomme” en moyenne 10 litres d’eau de mer pour produire 1 litre d’eau douce.
C’est pour cela qu’il a une entrée (salée) et deux sorties (salée et douce).

Le fonctionnement de l’Aquabase esw 60L/h est le suivant :

  • Une pompe basse pression aspire l’eau de mer à travers un filtre tamis à particule.
  • Via un filtre à cartouche 5µ (micron), la pompe envoie l’eau, déjà entre 4 à 10 bars de pression, à un amplificateur de pression.
  • Ce piston fait monter la pression jusqu’à 44 bars pour permettre à l’eau douce,pure, de traverser la membrane.
  • Et le cycle se répète. Le temps que le système se mette entièrement sous pression, la production de l’eau n’est pas continue, mais cyclique.

Pour ce qui est du circuit électrique, il n’y a que la pompe basse pression qui est alimentée via le boitier de contrôle.

Voici le schéma de montage :

schéma d'installation d’un dessalinisateur

Installer un dessalinisateur dans la théorie

Dans l’idée, ça à l’aire simple : on le pose, on le branche et c’est parti !

Mais en fait non… il y a quelques règles à prendre en compte :

  • Il faut que le cheminement de l’eau, en partant du passe coque jusqu’au dessal soit toujours sur une pente montante, verticalement parlant.
  • La pompe basse pression doit se trouver au moins à 20 cm sous la ligne de flottaison.
    -> Ces deux premiers points, permettent aux bulles d’air de pouvoir s’échapper naturellement
  • Il faut qu’il soit dans un endroit accessible, qui pourra être mouillé, et d’où l’eau pourra être évacuée facilement.

Pour installer un dessalinisateur, il vous faut donc 2 passes coques (un sous l’eau et un hors de l’eau), ainsi qu’une entrée sur le réservoir d’eau potable.

Cette entrée doit être sur la partie haute du réservoir, pour qu’il n’y ait pas de pression dans le tuyau de sortie d’eau douce du dessale.
Vous devrez peut-être la créer, ou installer un raccord.

Si vous n’avez pas la place pour une installation de ce type, vous pouvez vous pencher sur les dessalinisateurs portatifs comme le Rainman

Installer un dessalinisateur dans la pratique

Alors là, tout va dépendre de votre dessalinisateur et de votre voilier…

Voici pour notre part sa place dans notre voilier. Pour le plan en grand venez voir ici !

Malgré tout je peux vous donner quelques conseils, basés sur notre expérience, qui sont généraux à toute installation.

Le réseau d’eau du dessalinisateur

Prenez le passe coque le plus bas possible.
Il faut qu’il ait une crépine (vous pouvez en ajouter une) et qu’il soit proche de votre dessalinisateur.
Si vous n’avez pas de passe coque approprié, ne vous inquiétez pas, vous pouvez en installer un.
Il vous “suffit” de mettre votre coque à sec, de faire un trou à l’endroit voulu et de le mettre en place.

Vannes 3 voies sur un passe coque

Pour notre part, nous avons pris celui de l’arrivée du moteur (le seul avec une crépine extérieure), et nous avons mis le moteur sur une des deux évacuations du cockpit.
Celui-ci ayant déjà son filtre à eau de mer autant qu’il serve^^

Sur la vanne du passe coque j’ai installé 2 vannes 3 voies ou j’ai connecté : le filtre tamis d’un côté, l’arrivée d’eau douce de l’autre, et une entrée libre au cas ou

Cela me permet de faire le rinçage moi-même facilement. Je passe la vanne du milieu en entrée eau douce (vers le haut).
Une fois que je vois que les 2 manomètres n’ont plus de pression (le HP et le BP), j’éteins le dessalinisateur.
Puis je tourne de nouveau la vanne cotée eau de mer.

Lorsque j’ouvre le filtre tamis une fois par semaine pour le rincer, je ne me fais pas de souci pour l’eau qui sort, puisqu’elle part directement vers le puisard.

De même, j’ai installé la pompe basse pression dans un fond de placard, sur une cale en bois. Comme ça elle est surélevée et bien à l’horizontale par rapport à l’arrondie de la coque^^.

Dans ce placard, j’ai fait un trou de 8 cm de diamètre pour l’évacuation de l’eau dans le puisard en cas de problème.

Ce trou est indispensable en cas de fuite. En effet, cette pompe basse pression envoie au minimum du 10 l/min… Donc 3 litres d’eau toutes les 20 secondes !! De quoi vite remplir un espace clos, surtout si vous êtes occupé^^

De même, votre filtre à cartouche de 5µ se trouve entre la pompe basse pression et le dessalinisateur.
Ce filtre est à changer tout les mois si vous utilisez régulièrement (tous les jours ou presque) votre dessalinisateur.
De cette manière, il se trouve dans une zone qui peut être mouillée, c’est plus simple lors du changement !

Pour la partie dessalinisateur à proprement parlé, le mieux c’est de la placée le plus proche des autres éléments. Ainsi vous n’aurez pas des longueurs de tuyau d’eau inutiles.

Terminons par le passe coque de sortie, il doit impérativement être placé au-dessus de la ligne de flottaison.

Le réseau électrique du dessalinisateur

L’ESW d’aquabase est plutôt simple au niveau de l’installation électrique.

Vous avez un panneau de contrôle avec deux gros câble de 50mm² pour l’alimentation entrante.
Le mieux c’est de le brancher aux batterie avec des câble les plus cours possible. C’est un gros consommateur, 25A/h, donc plus le câble sera court, moins vous aurez de perte.

Ce panneau de contrôle à un interrupteur générale sur le coté.
En plus de quoi, il a trois autres boutons :

  • Un vert pour l’allumer.
  • Un rouge pour éteindre.
  • Un bleu pour le rinçage automatique s’il est installé.

Ce panneau alimente la pompe basse pression, et est raccordé au dessalinisateur avec :

  • La sonde salinométrique (qui teste l’eau de sortie avant de l’envoyer au réservoir).
  • L’alimentation de la sonde salinométrique.
  • L’alimentation de la sécurité qui éteins la pompe basse pression s’il y a de l’air dedans.

La pompe basse pression est raccordé à cette sécurité du dessalinisateur par un mince tuyau d’eau.

C’est l’avantage de ce dessalinisateur, l’installer et l’utiliser est assez simple.
Ainsi, si vous êtes bricoleur, pas besoin de faire intervenir un professionnel, sauf pour des questions de garanties 😉

Pour conclure, ne surtout pas oublier :

Tout d’abord, avant d’installer un dessalinisateur, il faut que vous ayez assez de puissance électrique pour le faire tourner.

De plus, je me répète, mais c’est par ce que c’est important… Il faut que tous les éléments soient proches les unes des autres, dans un endroit où le fond peut être mouillé, sans être trop loin des batteries.

Mais également, je vous conseil de toujours être à bord lorsque vous l’allumez. C’est un petit joujou qui coute cher, s’il y a un problème il faut être là pour l’éteindre tout de suite !

Notez également qu’il est préférable de le faire tourner un peu tous les jours que longtemps une fois par semaine.

Et pour finir, si vous êtes dans des eaux troubles, n’hésitez pas à changer régulièrement vos filtres, cela protégera la membrane qui coute bien plus cher.

Alors, a quand l’installation de votre nouveau dessal ?

Si vous aimez nos articles, n’hésitez pas à les partager sur vos réseaux sociaux préférés, les boutons de partage sont là pour ça !

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.