Conseils et retours d'expériences d'une famille sur la mer.

Conseils et retours d'expériences d'une famille sur la mer.

Tuto-Brico

Changer le moteur de son voilier : Comment faire le bon choix ?

Nous sommes actuellement en plein changement de moteur sur notre voilier. Et vous vous en doutez, ce n’est pas une mince affaire.
Nous reviendrons en détail sur la partie technique de ce changement dans un article ultérieur.
Ici, nous commencerons par le commencement lors d’un changement de motorisation : le choix d’un moteur adapté à son voilier.

Certains inconditionnels de la voile diront peut-être qu’un voilier n’a pas besoin de moteur, l’objectif étant de naviguer à la voile.
Nous ne sommes pas de ceux-là.
Nous privilégions, certes, la navigation à la voile dans la mesure du possible, mais nous considérons aussi qu’un moteur est un élément de sécurité important à bord.
Et aussi un bon plus, question confort de navigation 😉

Alors, revenons-en à notre sujet, pour bien choisir son nouveau moteur de voilier, il y a plusieurs points à prendre en compte. Et le premier est le choix de la puissance.

choix d'un moteur voilier : Nous avons choisi un Beta Marine 90cv

Quelle puissance de moteur choisir ?

Cela dépend bien sûr de votre voilier. De sa taille, de son poids, de la forme de la coque et de l’hélice aussi…

Dans un sens, choisir un moteur qu’on ne fera pas toujours tourner au maximum de sa capacité serait une bonne chose, sinon le moteur risquerait de surchauffer et le risque de panne serait donc plus élevé.

En même temps prendre un moteur plus puissant pour éviter de le faire tourner à fond est aussi problématique. Ne risque t-on pas cette fois d’abimer le bateau si on augmente trop le régime…

L’idéal étant, je pense, est de mettre un moteur avec la puissance conseillée pour votre navire lors de sa construction.

Vous pouvez parfois trouver celle-ci sur l’acte de francisation de votre voilier, ou sur les plans (si vous les avez).
Si ce n’est pas le cas, quelques recherches peuvent vous permettre de trouver, par exemple le site bateau.com propose les fiches techniques de nombreux modèles de voilier sur lesquelles il est indiqué entre autres la puissance conseillée (en ch)

Moteur Yanmar dans la cale du Phoenix

Critère de choix d’un moteur voilier : La marque

Toutes les grandes marques de moteur sont plutôt fiables.
Nous, nous avons une petite préférence pour Yanmar, mais ce n’est pourtant pas celui que l’on va choisir cette fois (la différence de prix est trop importante).

Nous vous conseillons de choisir la marque principalement en fonction du service après vente que vous avez près de chez vous.
Ou par rapport aux pièces détachées les plus faciles à trouver en voyage.

Selon nos observations, ce serait Yanmar, principalement, et dans une moindre mesure Volvo Penta et Perkins.
Évidement, ce ne sont pas les seuls, il en existe bien d’autres, différents selon les zones ou vous vivez/naviguez.

Notre choix c’est cette fois porté sur un Kubota 90, de Beta Marine.
Certes, ce n’est pas le plus courant sur les mers. Mais il est, parait-il, assez facile de trouver des pièces de rechange en regardant du côté des tracteurs et autres gros engins qui ont assez souvent ce modèle de moteur.

Quels sont les moteurs les plus économiques ?

C’est un point qui n’est pas facile à déterminer, cela dépend principalement de 2 critères

  • Le prix d’achat

Qui dépendra, entre autre, de la puissance du moteur choisi ainsi que de la marque.
Ne visez pas trop gros, à moins d’en avoir vraiment besoin.
Et pour la marque, malheureusement les plus réputées comme Yanmar, ne sont évidemment pas les moins chers.

  • La consommation de gazole

En règle général, plus un moteur est gros, plus ce sera un gros consommateur !
Vous pouvez aussi comparer entre marques différentes de puissance égale, mais parmi les moteurs que nous avons comparés, nous n’avons pas remarqué de différences significatives.

Ainsi, économiquement parlant, on choisira plutôt un moteur de voilier peu puissant, tant qu’il l’est assez pour jouer son rôle.

choix d'un moteur voilier- comparer pour mieux choisir.

Et les moteurs électriques dans tout ça ?

Alors, nous n’y connaissons vraiment pas grand-chose en moteurs électriques, nous ne nous hasarderons donc pas à vous donner des conseils de ce point de vie.

Il est vrai que l’on trouve le concepts super intéressant, que ce soit du point de vue écologique, ou du point de vue autonomie par rapport au ravitaillement en gazole.
Toutefois, dépendre du soleil (pour charger les batteries) ne nous semble pas très prudent non plus pour naviguer dans certaines zones. Et le volume important de batterie à prévoir nous dérange un peu aussi.
Mais comme dit précédemment, concrètement nous n’avons jamais vraiment étudié le sujet.

Vous trouverez ici un article sympa pour connaitre les bases sur les moteurs électriques : Comment bien choisir un moteur électrique pour bateau ?

Quelques conseils en plus, pour le choix d’un moteur voilier

  • Regardez aussi à la facilité d’entretien et de fonctionnement, ça peut dépendre de votre bateau. Les éléments nécessitant de l’entretien doivent être faciles d’accès.
  • Un élément intéressant côté économies, sachez que vous pouvez acheter le moteur sans l’inverseur si le vôtre convient toujours. Et l’inverseur est une part importante du prix du moteur.
  • Choisir un moteur pas trop différent de celui en place pour limiter les adaptations à faire :
    Nous, nous avons choisi de passer chez Beta Marine en grande partie à cause du prix, nettement moins important que chez Yanmar, et parce que nous souhaitions un gros moteur, mais sans turbo (l’ancien ne nous a causé que des soucis).
    Toutefois, ces 2 modèles n’ont quasiment rien en commun !
    Il y a donc eu énormément de travaux d’adaptations à faire : support moteur, tourteau… compter 2 bonnes semaines de travail !
  • N’oubliez pas également de commander votre moteur suffisamment en avance !
    Nous avions d’abord prévu de changer de moteur en juillet dernier. Nous l’avons commandé 3 mois avant la date du carénage (il vient d’Angleterre, nous sommes en Polynésie française, il faut anticiper)… puis le Corona est arrivé. Le moteur est finalement arrivé 2 semaines après la remise à l’eau. Il y a toujours des imprévus !
hélice moteur voilier

Pour résumé, je dirais que pour choisir un moteur il y a 3 points importants à prendre en compte :

  • Sélectionné une puissance adaptée à votre voilier.
  • Choisir le modèle en fonction de la facilité à trouver des pièces de rechange selon l’endroit où vous naviguez.
  • Pour plus de simplicité pour la pose et l’entretien, un moteur assez semblable au niveau des dimensions à votre ancien moteur.

Et vous, quel moteur avez-vous sur votre voilier ? Vous le conseilleriez à d’autres ?
Dites-le-nous dans les commentaires.

Notre choix d'un moteur voilier
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.