Entretient

Refaire son vernis

Bonjour a tous!

Nous allons voir ensemble comment refaire a neuf un vernis qui n’a pas été entretenu correctement.

Que ce soit de votre faute (comme moi) ou pour l’achat d’un nouveau bateau dans le but de le remettre a neuf, tout est possible même si le travail à faire peut impressionner au début, le tout c’est de se lancer !

Dans notre cas, Mary habitait sur le Phoenix cinq ans avant que l’on soit ensemble. Donc dans ma tête je me suis dit “elle connait bien son bateau, elle me préviendra lorsqu’il y aura des trucs à faire”… mais je n’avais pas pris en compte le fait que l’on venait d’avoir un bébé, de reprendre le travail… On était de retour en mode “sédentaire”, bateau, boulot, dodo… et donc ça a traîné….

Et quand je dis que ça a trainé, c’est pour de vrai!! Au moment où j’y ai sérieusement pensé, il fallait tout refaire… ce qui était un bien pour un mal puisque les bois n’avaient probablement jamais été poncés entièrement depuis la fabrication du bateau, il y avait eu énormément de retouche et on pouvait voir une sorte de patchwork de couleur et d’épaisseur de vernis différent partout.

Je ne vous cacherais pas que cela m’as prit du temps, je l’ai fait en plusieurs parties et plusieurs fois, mais j’aime assez le résultat.

J’ai commencé par les parties hautes et je suis allé vers le bas. C’est toujours plus simple pour éviter que des gouttes ternissent le résultat. Pour les parties supérieures, j’ai poncé au grain 60/80/120 et j’ai rempli les trous de vis à la charge (microbille de silice) mélangé avec de la poussière de bois et de la résine époxy. J’ai fait cette charge entre le ponçage 80 et 120.

Pour les bancs j’ai préféré tout changer, car la planche intérieure était fendue sur toute la longueur. En effet elle dépassait par rapport à la cloison. De plus, les joints de sikaflex entre chaque planches et les 180 vis pouvaient créer des points d’infiltration d’eau.

Voici les étapes en images pour refaire ses bancs à neuf!

Banc d’origine
Outils de démontage
Outil multifonction pour séparer le bois d’origine et le bois à changer.
Découpe avec l’outil multifonction
Après perçage au foret de 10mm, utiliser un outil pointu pour dégager la vis
La visseuse à choc, quel plaisir!
Le vieux sika ou autre dérivé de l’époque (le voilier a été mis à l’eau en 78) est tout pâteux et se casse en morceaux.
Ponçage avec des vieux disques en premier. Le vieux sika les encrasses super vite. Puis ponçage au grain 60 avec un disque neuf une fois qu’il n’y a plus de parties noires.
L’astuce c’est aussi de brancher un aspirateur à la machine, ça limite bien la poussière.
J’en ai profité pour poncer la partie des dossiers et pour refaire une couche de peinture générale.
Une fois qu’il n’y a plus de noir, j’ai fait de la charge (résine époxy avec de la microbille de silice), pour remplir les trous de vis et bloquer ainsi les infiltrations.
Quand cette résine fut sèche, j’ai repassé un coup de ponçage à l’orbitale pour avoir une surface plane.
Découpe du future banc. C’est du Merbau en lamellé collé d’1,8 cm d’épaisseur.
J’ai utilisé un disque en diamant branché sur une mini perceuse pour faire la rainure d’encastrement.
Rainure finit, 2*1,5m, ce fut long et poussiéreux…
Vue d’ensemble de l’arrière avant la peinture.
A cette étape mes 3 bancs sont déjà coupés et ajustés pour rentrer a leur place. Avec un peu de jeu. Je les avais déjà mis et enlevé trois fois pour être sûr que ça passe bien.
C’est mieux de le faire avant la peinture car les grandes planches cognent souvent quelque part lorsqu’on les manipules en espace restreint.
Vue d’ensemble de l’avant, avant la peinture.
Peinture bicomposant finit !
et là aussi!!
J’ai opté pour coller le banc à la charge, j’en ai étalé partout en dessous, directement sur la peinture neuve que j’avais degrainée pour que ça adhère bien.
Sur les cotés entre le bois du placard et celui du banc (avec la fameuse rainure) j’ai également remplit de charge pour bloquer les infiltrations d’eau.
J’ai quand même dû mettre quatre vis sur la longueur du banc, côté intérieur, mais les trous ont été rempli de charge avant d’y mettre la vis toujours par souci d’étanchéité.
Les raccords avant ponçage final
1ere couche de vernis fini !!
Voici le résultat final !!
Et bien sûr penser à passer le plus de couches possibles avec dégrainage au grain 240 entre chaque couche !

Alors vous en pensez quoi, cela vous a t’il été utile ?

Si vous avec des questions ou des commentaires, n’hésitez pas!!

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *