Conseils et retours d'expériences d'une famille sur la mer.

Conseils et retours d'expériences d'une famille sur la mer.

8 choses que les anti-voilier ne comprendront jamais.

S’il y a bien des gens qui ne se comprennent pas, ce sont bien les propriétaires de bateaux, les voileux, et les anti-voiliers.

Ils pensent que nous sommes des pollueurs et que nous ne comprenons rien à l’environnement marin.

Pourtant, la mer nous l’aimons tellement que nous y passons le plus de temps possible.

Nous sommes également bien conscients des problèmes écologiques.

Alors qu’est ce que les anti-voiliers ne comprendront jamais sur notre passion.

Fonds sous marins à Bora Bora

1 Nous ne sommes pas des pollueurs.

Et oui, vous avez dû comme nous entendre cette remarque un certain nombre de fois … les bateaux polluent la mer ! ?
Mais de quels bateaux parle-t-on ?

Si on s’adresse aux voiliers, c’est plutôt loin de la vérité.

En effet, si l’on décide de passer du temps sur les mers, on ne peut pas ne pas être touché lorsque l’on voit tous ces déchets flotter sur l’eau.

Nous savons tous qu’ils finissent dans le ventre des poissons, des tortues et de bien d’autres animaux marins.
Qu’ils s’accumulent au fond des mers …

Oui, même sur les voiliers les plus petits il y a de la place pour avoir une poubelle à bord, on dirait qu’ils font exprès de ne pas le comprendre !

Alors certes, un voilier rejette parfois des eaux usées. Mais pour de plus en plus d’entre nous, les produits d’entretien que nous utilisons sont écoresponsable.
De plus, nous utilisons nos cuves à eau noire lorsqu’il y a un dispositif de vidange à proximité.

Vous appelez ça polluer ! En tout cas, c’est ce que certains anti-voiliers osent affirmer.

2 Les marins sont attachés à leur environnement.

Nous n’allons pas jeter l’ancre sur les récifs coralliens et les détruire !
C’est un reproche fréquent dans les pays du Pacifique.
Sachant aussi que si on le faisait, il y aurait de grandes chances que notre ancre y reste coincée !

Pour la plupart, nous aimons faire du bateau par ce que nous aimons la mer.

Nous avons donc envie de la protéger de ceux qui la polluent, car c’est notre “jardin”.

Beaucoup de marins participent d’ailleurs activement à la protection du littoral.

Vous avez surement remarqué, comme nous, que de plus en plus de voileux profitent de leurs trajets en annexe pour récupérer les déchets flottants sur la mer ?
C’est ça la conscience écologique, pas critiquer les autres.

Nous-mêmes, nous ramassons les déchets qui flottent en mer dès nous en avons l’occasion.

Le Phoenix au mouillage à Aitutaki

3 Un voilier à l’ancre, ça ne gâche pas le paysage

Certaines personnes, qui vivent en bord de mer, ne veulent pas de voilier devant chez eux, car dixit “ça gâche le paysage”.

Difficile de répondre à cela, moi qui trouve que justement, un voilier c’est si beau.

J’espère au moins que ces personnes ne font pas partie de ceux qui pendant leurs vacances iront prendre de magnifiques photos de couché de soleil sur la plage, avec un voilier à l’horizon. Sinon ce sont juste des hypocrites !

Mais si vraiment ils n’aiment pas.
Que dire d’autre à part que tous les gouts sont dans la nature ?

Soyons sérieux.
À part pour de rares voiliers épaves, il est vraiment exagéré de dire que “la seule présence d’un voilier” puisse gâcher un paysage.

Parlons dans ce cas, des antennes, de certains bâtiments modernes, d’usines, de déchetteries …

4 Nous ne sommes pas des inconscients.

Certes, notre passe-temps est plus dangereux que d’autres.

Lors d’une grande navigation, nous nous retrouvons à plusieurs heures voire plusieurs jours, loin de tout.

Mais la plupart des voileux sont prudent, réfléchi, organisés. Pas de départ sur un coup de tête.

Et encore moins en pleine tempête.

Ils ont du matériel de sécurité. Préviennent le JRCC en cas d’incident ou de danger. Ils se portent secours entre eux en cas de besoin !

Nous aimons la mer, mais nous savons qu’elle peut être dangereuse. Et on tient à la vie.
Alors on agit en conséquence.

5 Avoir un voilier coûte beaucoup d’argent.

Beaucoup de gens n’ont aucune idée du prix d’une place en marina, d’un carénage, de l’accastillage bateau, de l’électronique de bord … et la liste peut-être encore longue.

Avoir un bateau à l’année est un vrai budget.

Et pour ceux qui comme nous vivent à bord, il faut compter tout l’équipement spécifique en plus.

Certains pensent que ceux qui vivent à bord de leur voilier le font pour économiser de l’argent, pour ne pas avoir à payer un loyer.

C’est une grosse erreur, on le fait parce qu’on aime ce mode de vie. C’est une vie qui à ses contraintes et l’une d’elles est justement le budget nécessaire pour maintenir le bateau en bon état.

Il faut le faire par passion, pas pour l’argent.

6 Les voiliers en voyage dépenses de l’argent là où ils vont.

Ce ne sont pas des touristes au rabais.

Nous paierons notre place en marina ou au mouillage, notre excursions. Et peut être une location de voiture voire parfois même une nuit d’hôtel.

Nous essayons souvent d’être plus proches des habitants qu’un touriste lambda, car ayant nous même en mode de voyage différent des autres, nous sommes curieux des différents modes de vie.

Lorsque nous voyageons, c’est dans l’optique de découvrir de nouvelles cultures et partager des moments avec les populations locales.

8 Naviguer à la voile est une passion

Et oui, nous aimons ça. Naviguer, passer du temps sur la mer.

On y trouve une sensation de liberté que l’on ne trouve nulle part ailleurs.

C’est un sport. Un divertissement. Une passion. Un mode de vie.
Et bien plus encore !

Et ceux qui comme nous aiment ça ne sont pas près d’y renoncer !

Plus que bien d’autres, nous admirons et aimons la mer. Nous voulons qu’elle soit préservée !

Et ceux qui ne le comprennent pas n’auront jamais la chance de voir ça !
Et si vous voulez voyager un peu avec nous, venez voir Tahaa ou l’île de la vanille !

2 commentaires

  • John

    Je ne suis pas convaincu que ces arguments suffisent a légitimer la passion de la mer.

    • Mary & Anto

      Bonjour John,
      Il ne s’agit pas ici de légitimer une passion, je pense qu’une passion n’a pas à se justifier, on l’a ou on ne l’a pas, c’est tout.
      Le but de cet article est de démontrer que les arguments qu’utilisent les personnes qui n’aiment pas les voiliers sont généralement infondés ! En tout cas, c’est mon opinion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.