Conseils et retours d'expériences d'une famille sur la mer.

Conseils et retours d'expériences d'une famille sur la mer.

5 conseils précieux, pour mieux connaître votre bateau

Si vous pensez déjà très bien le connaitre, vous avez surement envie de conseil plus technique, comme : Comment changer ses batteries ou Faire les quarts de nuit ! Comment s’organiser ?

Et si vous pensez avoir encore pas mal de choses à apprendre sur votre bateau. C’est normal.

C’est peut-être parce que vous venez de l’acheter. 

C’est plus certainement parce qu’il y a régulièrement des choses à bord à entretenir ou réparer et que vous ne savez pas toujours par quel bout commencer.

Ou encore, parce que d’autres marins vous prodiguent d’innombrables conseils laissant entendre qu’eux savent alors que vous, vous savez encore bien peu de choses.

Tout cela est parfois frustrant surtout lorsque certains s’adressent à vous comme si vous étiez de parfaits débutants.

Et plus encore, lorsque vous-même, lors d’un problème épineux, vous avez l’impression de repartir de zéro alors que vous commenciez à maîtriser le sujet.
Il peut arriver d’avoir envie de renoncer.

Nous même, remettre en question nos compétences, nous est arrivé bien dès fois.
Ne serait-ce que depuis quelques jours alors que le frigo fait de nouveau des siennes. Il est toujours bien frais, mais tourne en permanence, au risque de vider complètement les batteries ! Il va falloir de nouveau plonger entre circuit de refroidissement, sonde, thermostat et régulateur.

Et c’est d’ailleurs pour vous faire partager nos expériences, nos conseils, et notre « philosophie » que ce blog existe.

Comment en sommes-nous arrivés à créer ce blog ?

En bleu les navigations du Noé, en jaune du Crin blanc et en rouge du Phoenix !

Nous avons l’un comme l’autre passé notre enfance sur un voilier.

Sur le Crin blanc, un catamaran de course version croisière pour Antonin.

Sur le Noé, un monocoque en acier pour moi.

Nous avons connu et navigué à bord de bien d’autres bateaux, par la suite, les nombreux voiliers familiaux pour moi. Et différents bateaux de charter pour Antonin en tant que skipper.

Et actuellement, nous sommes sur le Phoenix, ensemble.

Nous avons passé presque toute notre vie sur un voilier !

Bien sûr, ça n’a pas toujours été facile.

Nous avons vécu de très belles navigations, comme des navs plus difficiles et même certaines plutôt dangereuses !
Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, vous pouvez lire l’article sur notre navigation de Whangarei à Tubuai.
Et je n’ai pas encore écrit l’article sur la fois ou lors d’une belle dépression, le voilier sur lequel je vivais à l’époque s’est retrouvé couché sur le rivage !

Mais rien de tout ça ne nous a pas empêchés de penser qu’avoir un bateau, et vivre à bord, et une des choses les plus passionnantes que nous puissions faire.

C’est pourquoi nous vivons aujourd’hui encore, sur un voilier avec nos deux jeunes enfants.

Les années passant, de plus en plus de personnes se sont mises à nous demander conseil. Nous ne sommes pas de vieux loups de mer, tant s’en faut, mais nous avons déjà accumulé une belle expérience !

Tout comme nous aimons partager avec les navigateurs confirmés, et dans ce cas, c’est souvent des échanges expériences vraiment intéressantes.

Et puis, nous nous sommes dit que nous pouvions vraiment apporter quelque chose aux autres.
Que notre expérience avait de la valeur !
Après tout, il nous a fallu du temps et des efforts pour l’acquérir.
Et qu’en créant un blog nous pourrions allier le fait de partager ce que nous aimons, tout en vendant des formations. Cela afin d’avoir les moyens de voyager plus et donc d’acquérir plus expérience.

C’est ainsi que ce blog a commencé à exister et va continuer de se développer. Il regroupe tous ces conseils que nous donnons à nos amis, et plus encore !

Il parlera des travaux d’entretien : résine, mécanique, menuiserie, peinture.
Mais aussi de la vie à bord : organisation avec les enfants, aménagement du bateau, matériel utilisé…
Sans oublier l’organisation de voyages au long cours, ce que je préfère : Préparatifs à faire avant le départ, équipement nécessaire à bord, conseils de sécurité, créneau météo…

Mais pour commencer, voici notre premier conseil, pour mieux connaitre votre bateau :

1- Vous devez comprendre que chaque bateau est unique.

Sur les photos de gauche à droite en partant du haut : Hinae (le cata de mes parents), le Loïra (voilier de mon frère Louis et ma sœur Laura), le Manao (voilier où j’ai vécu de mes 17 à 25 ans), le Noé (voilier sur lequel je suis partie de France enfant), le Phoenix (sur lequel nous vivons actuellement), Tarava (un des catas de charter sur lequel Antonin a travaillé), le Shoe Shine (notre voilier secondaire), le Vitamine Sea (sur lequel Anto travaille actuellement) et le Crin blanc (catamaran sur lequel Anto est parti de France enfant).

Si comme nous vous avez navigué sur de nombreux voiliers différents, vous l’avez certainement remarqué, chaque bateau est unique.

Bien sûr, il y a les bateaux de série et certains se ressemblent beaucoup, mais ils ont tôt fait de devenir différents dès qu’ils ont un propriétaire.

Et puisque chaque bateau est unique. Ils ont tous une manière de naviguer et des installations à bord qui leurs sont propre.

Bien sur on peut trouver des points communs et c’est grâce à ça que nous pouvons nous permettre de vous donner des conseils. Mais ça sera rarement applicable à tous les bateaux.

Pas d’inquiétude donc si tous le monde vous dit d’éviter de naviguer au près serré, alors que vous vous trouver que votre voilier avance super bien à cet allure !

2- Votre voilier a eu une vie avant vous.

Acte francisation Phoenix
Acte francisation Phoenix

Ce n’est bien sûr pas le cas si vous avez acheté un bateau neuf.

Mais si comme nombre d’entre nous, vous avez acheté votre voilier d’occasion, alors oui, il a eu une vie avant vous.

Et pour mieux le connaître, vous devriez vous renseigner auprès de son ou ses anciens propriétaires.

Quels aménagements spécifiques ont-ils faits ? Où ont-ils navigué. Ont t-ils vécu des incidents particuliers, des avaries, des collisions …
Ont ils eu des problèmes récurrents avec le moteur/ l’enrouleur/ le pilote …

Pensez à noter toutes ces informations dans votre journal de bord ou dans tout autre document sur lequel vous faites le suivi de votre voilier et de son entretien.

3- C’est probablement vous qui le connaissez le mieux ! 

Et oui, à moins que vous ne veniez tout juste de l’acheter, c’est probablement vous qui connaissez le mieux votre voilier.

En effet, comme dit précédemment chaque bateau est unique. Ainsi ce n’est pas parce qu’une personne pense que vous devez faire ceci ou cela sur votre bateau, parce que lui a fait de même sur le sien, que c’est vrai.

C’est votre voilier, c’est vous qui naviguez à son bord régulièrement. Et c’est d’autant plus vrai si vous vous occupez vous-même de son entretien.

Ayez donc confiance en vos connaissances et votre intuition pour déterminer si les conseils donnés par d’autres marins sont ou non pertinents pour votre bateau !

4- Plus vous vous en occuperez, mieux vous le connaîtrez, la connaissance vient avec la pratique.

Et oui plus vous passerez de temps à son bord. A naviguer ou juste à vivre. Plus vous passerez de temps à l’aménager ou a l’entretenir vous même.

Mieux vous connaître et votre bateau.

Après quelques mois, quelques années. Une fois que vous aurez refait vous-même une bonne partie de électricité de bord, les peintures, l’entretien moteur, les diverses réparations sur le gréement ou sur la coque. Alors là vous serez un expert de votre bateau !

5- Un bon marin est un marin qui ne lâche pas prise.

Avoir un voilier, et l’entretenir au moins en partie soi-même, demande du temps.

Cela demande également des compétences dans des domaines très divers.

Il ne faut donc pas se décourager. Il y a probablement encore bon nombre de choses que vous ne savez pas. Mais comme nous et comme bien d’autres marins, vous apprendrez, vous progresserez.

Alors restez toujours motivés, et même enthousiaste !

Vous ne saurez probablement jamais tout sur tout, mais avec l’expérience vous saurez gérez les difficultés quand elles arrivent.

Le bateau c’est la liberté, pas seulement le moyen d’atteindre un but

Bernard Moitessier 1993

Et oui, vous le savez, avoir son propre bateau n’est pas une mince affaire. Ça demande du travail. De l’investissement.

Mais si comme nous vous adorez la mer vous savez que cet investissement personnel vaut le coup !

Alors faites vous confiance !
Vous avez un bateau, vous êtes un marin.
Vous ne savez peut être pas tout sur le sujet mais vous aussi avez votre propre expérience.

Si vous avez envie de continuer notre série sur les conseils, venez lire :
6 conseils pour bien préparer sa première navigation.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.